Ultra-Bio-Ozone® modèle U-B-O ECO 160W

Pour les spas et piscines jusqu'à 50m3.

Se baigner dans une eau pure, saine, naturelle, 100% biologique.

Bénéficiez d’un traitement d’eau de très haute qualité et maitrisez votre budget !!!

Ultra-Bio-Ozone™ étoffe sa gamme et vous présente un nouveau modèle : U-B-O 160W !

Grâce à un procédé d’injection breveté* le traitement de l’eau des piscines et spas ne nécessite plus aucun produit chimique.

U-B-O 160W

  • Poids 32 kg
  • Acier inoxydable
  • 2 lampes UV-C (2x80w)
  • Production d’ozone – 2 g/h
  • Diamètre entrée/sortie 63.5 mm (2,5 »)(DN65)
  • Hauteur 104cm x Longueur 50cm x Largeur 34cm

Pour le traitement des bassins et des aquariums.

Pour le traitement des piscine/spa jusqu’à 15 000 litres/heure.

Aujourd’hui, plusieurs méthodes permettent de purifier l’eau, mais l’ozone et les ultraviolets s’imposent comme le traitement le plus respectueux de l’environnement.

Le système fournit une désinfection complète de l’eau sans altérer sa composition naturelle.

U-B-O ECO propose un traitement de l’eau sans aucun produit chimique, à un prix très économique, tout en conservant les avantages des systèmes Ultra-Bio-Ozone™.

Exemple de montage d’un système Ultra-Bio-Ozone™

Nouveau : à la suite de nombreuses demandes, nous avons créé un service de mise en marche des systèmes Ultra-Bio-Ozone™.

* Le principe du brevet comprend 2 modes de fonctionnement :

– Mode 1 normal : lorsque des baigneurs sont présents, le dispositif élimine l’ozone avant que l’eau ne sorte du système pour interdire tout rejet dans le bassin.

– Mode 2 ozone choc : lorsque le bassin est inutilisé, par exemple la nuit, c’est l’activation de l’ozonisation choc qui permet de remplacer totalement tous les produits chimiques rémanents.

Attention : la pompe de circulation, le filtre, la regulation pH/ORP, les chauffages, etc ne sont pas inclus dans le systeme de traitement bactériologique.
Pour un systeme comprends l’ensemble du traitement : bactériologique et filtration, cliquez ici

Bain nordique pour établissements recevant du public (ERP) : cliquez ici