Filtration piscine

Prescriptions pour une utilisation optimum du système Ultra-Bio-Ozone®
  • Simple à installer, Ultra-Bio-Ozone™ est livré monté, “prêt à poser”.
    Après l’installation de tous les éléments de filtration et de chauffage, il doit être positionné verticalement avec une dérivation sur la conduite de retour d’eau vers le bassin.
  • Selon la configuration des lieux; soit on retranchera une section de la conduite pour encastrer le système à la place, soit on effectuera une dérivation vers le système si l’espace est contraint. Toute l’eau qui retourne dans le bassin doit passer par le système.
  • Avoir un média filtrant 5-10 microns composé de granulés de verre recyclé AFM® (le filtre est identique pour le sable ou le verre).
  • Des buses de refoulement disposées à intervalles réguliers, de préférence sur la partie basse des parois ou au fond de la piscine, favorisent la diffusion durant la phase d’ozonisation choc (conseillé pour les bassins neufs).
  • Attention : le niveau de départ des buses de refoulement est crucial car l’ozone se dirigera vers les plus hautes au détriment des autres sorties.  Évitez les “cols de cygne” et autres courbures ascendantes ou descendantes des tuyaux de refoulement. Il s’agit d’empêcher les micro-bulles de s’agglomérer. Les grosses bulles ainsi formées généreraient du bruit à la sortie des refoulements.
  • Lors du remplissage du bassin vérifiez le taux de calcaire de l’eau qui doit être limité. Une teneur trop élevée en calcaire et phosphates constitue un important facteur de prolifération des algues.
  • Supprimez les phosphates dans l’eau, avec un anti-phosphates (algues).
  • L’ozonisation choc doit être activée chaque jour pendant 6 à 8 heures lorsque l’équipement est déserté par les baigneurs, par exemple la nuit. Le système est automatisé et programmable -sauf pour les modèles ECO.
    Quel que soit le mode de fonctionnement, normal ou ozone choc, des bulles d’air/ozone doivent parvenir jusqu’aux buses de refoulement de votre piscine en quantité importante. Si ce n’était pas le cas, ou que la quantité soit moindre dans l’un des deux modes, stoppez le système immédiatement et contactez-nous.
  • Pour un bon brassage de l’eau du bassin, un robot (fond, parois, ligne d’eau) est obligatoire. La mise en marche du robot au minimum tous les 2 jours durant l’ozone choc permettra de diffuser l’ozone de façon plus efficace.
  • Une floculation est fortement conseillée après 1 semaine de fonctionnement ou après chaque changement d’eau important (plus de 30%).
  • Le taux de pH doit être de 7,2. L’installation d’un régulateur automatique est fortement recommandée.

Si toutes les conditions sont respectées, aucun produit chimique n’est nécessaire, même au cours de périodes de fortes chaleurs (une coloration verte de l’eau n’est toutefois pas à exclure dans des cas exceptionnels de contamination). Dans toutes les hypothèses la qualité de l’eau sera rapidement restaurée par une ozonisation choc continue.

Agissons pour l’avenir de nos enfants… Il n’est jamais trop tard!
Même si cela demande plus d’attention, optez pour une alternative aussi saine qu’efficace, une méthode qui supprime totalement l’utilisation des produits chimiques.

 

Ultra-Bio-Ozone® Suisse.

Écologique et économique, la désinfection de l’eau par UV et ozone constitue une référence en matière d’efficacité et de qualité; qu’il s’agisse de produire de l’eau potable ou de traiter celle des piscines et spas.
Le système est équipé d’un dispositif éliminant toute trace d’ozone à l’issue du traitement.

Le système de traitement de l'eau Ultra-Bio-Ozone®

est efficace car il allie les UV et l'Ozone.

Deux procédés totalement différents qui travaillent en tandem pour une désinfection et une stérilisation biologique de l'eau complète de haute qualité, sans chlore ni produits chimiques.

Contact

courriel

contact@water-solution.ch

Adresse

Ultra-Bio-Ozone® Suisse
AVI Swiss Group SA
Rue de la Gare 36
2012 Auvernier
Suisse