Ultra-Bio-Ozone® modèle U-B-O 480W PLC

Pour piscines jusqu'à 240m3.

Se baigner dans une eau pure, saine, naturelle, 100% biologique.

Oui, c’est possible!!!!!! 

Grâce à un procédé d’injection breveté* le traitement de l’eau des piscines et baignades ne nécessite plus aucun produit chimique.

U-B-O 480W PLC

  • Poids 80 kg
  • Acier inoxydable
  • 6 lampes UV-C
  • Production d’ozone – 6 g/h
  • Diamètre entrée/sortie 76.2 mm (3 »)(DN80)
  • Hauteur 104cm x Longueur 100cm x Largeur 60cm

Capacité de désinfection piscine 50 000 litres/heure

La purification de l’eau grâce à l’ozone et aux ultraviolets s’avère efficace : bactéries, virus et autres algues ne lui résistent pas.
Mieux, elle se distingue par ses performances environnementales.
Elle présente notamment des avantages par rapport au chlore car elle ne suscite pas la formation de toxines “chloramine” dans l’eau.
Ainsi, contrairement aux produits chimiques traditionnels tels que le chlore et le brome, l’ozone produit par le système Ultra-Bio-Ozone™ n’est pas irritante pour la peau, les yeux, les cheveux. En effet le système détruit l’ozone dissout dans l’eau avant son rejet dans le bassin.

L’ozone et les ultraviolets n’ont pas d’impact sur le pH de l’eau, contrairement à d’autres produits chimiques couramment utilisés pour la purification de l’eau des piscines.

Montage piscine:

* Le principe du brevet comprend 2 modes de fonctionnement :

– Mode 1 normal : lorsque des baigneurs sont présents, le dispositif élimine l’ozone avant que l’eau ne sorte du système pour interdire tout rejet dans le bassin.
– Mode 2 ozone choc : lorsque le bassin est inutilisé, par exemple la nuit, c’est l’activation de l’ozonisation choc qui permet de remplacer totalement tous les produits chimiques rémanents.

Attention : la pompe de circulation, le filtre, la regulation pH/ORP, les chauffages, etc ne sont pas inclus dans le systeme de traitement bactériologique.
Pour un systeme comprends l’ensemble du traitement : bactériologique et filtration, cliquez ici

Bain nordique pour établissements recevant du public (ERP) : cliquez ici